Tout savoir sur l'eczéma atopique

QU'EST-CE QUE L'ECZÉMA ATOPIQUE ?

L'ECZÉMA ATOPIQUE est une maladie inflammatoire chronique de la peau due à une anomalie de la réponse immunitaire et une défiance de la barrière cutanée.

Son origine est multifactorielle :

Immunologique (Hyper-activation de la voie TH2 et surproduction de cytokines IL-4 et IL-13).

Environnementale (Modifications de l'environnement pouvant aggraver les anomalies de la barrière cutanée).

Génétique (70 % des patients atteints d'eczéma atopique ont un antécédent familial d'atopie. 1/3 des patients présente une mutation de la filaggrine).

 Liée au microbiome (Dysbiose du microbiome d'un patient comparé à celui d'un sujet sain. 90 % des patients ont une peau colonisée par le staphylocoque doré lors de poussées).

QUELQUES CHIFFRES :

- Environ 2,5 millions d'adultes en France

- Environ 100 000 patients adultes souffrent de la forme SÉVÈRE

- Environ 400 000 des adolescents âgés de 12 à 17 ans sont atteints de dermatite atopique en France

UNE BOUCLE INFERNALE

L'inflammation sous-jacente conduit à une boucle infernale "prurit-grattage-lésions" de l'Eczéma Atopique.

Les démangeaisons sévères provoquées par l'inflammation poussent les patients à se gratter de manière intense.

Le grattage excessif contribue à l'altération de la barrière cutanée et aggrave les symptômes tels que les lésions cutanées, l'exsudation voire les saignements pouvant aller jusqu'à une surinfection de la peau.

Les lésions aiguës se manifestent le plus souvent par un prurit et des lésions érythémateuses.

Les lésions chroniques associent une sécheresse cutanée pouvant aller jusqu'à des lésions lichénifiées (épaississement de la peau avec augmentation du relief des plis naturels).

Cette défiance de la barrière cutanée permet aux agents extérieurs de s'infiltrer dans l'épiderme où ils stimulent de manière hyperactive les cellules Th2, générant une surproduction de cytokines IL-4 et IL-13. Cette sur-activation est à l'origine de l'inflammation.

 LES MANIFESTATIONS CUTANÉES

  1.  PRURIT (Quasi quotidien, intense)
  2.  LÉSIONS (Inflammation, symptômes et signes, cutanés persistants)
  3.  SURINFECTION DE LA PEAU (Bactéries, virus, champignons)

MANIFESTATIONS NON-CUTANÉES

IMPACT SUR LA QUALITÉ DE VIE

  1. Diminution de la productivité et absentéisme dans la vie professionnelle
  2. Difficulté d'endormissement, réveils nocturnes fréquents
  3. Troubles psychologiques ( anxiété, dépression)
  4. Fatigue

COMORBIDITÉS ASSOCIÉES

L'eczéma atopique, notamment dans sa forme la plus sévère nécessite une prise en charge pluridisciplinaire en raison des nombreuses comorbidités associées:

  • Symptômes d'anxiété et / ou de dépression : 43 %
  • Recours aux anxiolytiques : 42 %
  • Pensées suicidaires : 16 %
  • Rhinite allergique : 50 %
  • Polypose nasale : 8 à 9 %
  • Asthme : entre 40 et 74 %
  • Allergies alimentaires : 19 %

UN AMI DE LA PEAU

La baie d'argousier, grâce à sa forte teneur en acides gras ( oméga 3 et 6), est aussi utilisée  pour les soins de la peau. Sous forme de crème ou d'huile, le fruit permet, entre autres, de traiter l'eczéma, le psoriasis, et la dermatite.